Inhumation ou crémation

Choisir entre l’inhumation
et la crémation d’un proche disparu

Lors des obsèques, se pose la question délicate du mode des funérailles quand il n’est pas clairement défini par les dernières volontés du défunt. Il faut donc choisir entre inhumation et crémation, seules procédures autorisées en France.

Notre entreprise de pompes funèbres est à vos côtés pour répondre à l’ensemble de vos interrogations et vous conseiller sur l’organisation des obsèques, pour des funérailles à la hauteur de l’être cher disparu.

L’inhumation en pleine terre
ou en caveau familial

L’inhumation, communément appelée enterrement, consiste à mettre « en pleine terre » le corps du défunt ou à placer le cercueil dans un caveau, après une cérémonie civile ou religieuse. L’inhumation reste, à ce jour, le rite funéraire le plus choisi par le défunt ou ses proches.

L’inhumation a lieu principalement dans l’enceinte d’un cimetière. La personne disparue peut être inhumée dans la commune dans laquelle elle habitait, dans laquelle elle est décédée, ou dans la commune qui dispose d’un caveau familial.

La crémation, technique funéraire
de plus en plus plébiscitée

Ces dernières années, de plus en plus de familles s’orientent vers la crémation. Cela correspond à une évolution des mœurs et des croyances. Selon vos souhaits, notre société de pompes funèbres s’occupe des formalités auprès du crématorium et peut mettre en place une cérémonie religieuse ou un hommage en mémoire du défunt.

La crémation permet, tout autant que l’inhumation, la création d’un lieu de recueillement (en inhumant l’urne cinéraire par exemple) mais peut aussi se différencier par la dispersion des cendres dans un lieu approprié.

La destination des cendres
après la cérémonie de crémation

Vous vous orientez vers une crémation ? Il faut alors s’interroger sur la destination des cendres. Nos conseillers funéraires sont à votre disposition pour vous conseiller sur les différentes options qui s’offrent à vous : inhumer l’urne funéraire, la placer dans un columbarium, la sceller dans un monument funéraire… Vous pouvez aussi opter pour la dispersion des cendres dans un Jardin du Souvenir ou en pleine nature, selon certaines règles.